30. déc., 2017

Eta Carinae

Une image unique du système d’étoiles Eta Carinae dans la Nébuleuse de la Carène.

Ce système binaire de dimensions étendues se compose de deux étoiles massives en orbite l’une autour de l’autre, sièges de puissants vents stellaires dont la vitesse atteint les dix millions de kilomètres par heure. De leurs multiples interférences résulte une importante turbulence, au sein de la région qui sépare les deux étoiles – une zone longtemps demeurée inaccessible à toute étude.

La puissance dégagée par la paire d’étoiles Eta Carinae se traduit par la survenue de phénomènes dramatiques, telle cette Gigantesque Eruption observée par les astronomes vers 1830. Nous savons aujourd’hui que cette éruption résulta de l’expulsion, par l’étoile la plus étendue du système, de vastes quantités de gaz et de poussière sur une échelle de temps très courte. Elle donna lieu à l’apparition de lobes distincts, aujourd’hui encore visibles, qui composent la Nébuleuse Homunculus. Les collisions, à des vitesses extrêmement élevées, des vents stellaires issus de l’une et l’autre étoiles, ont pour effets de porter le milieu environnant à des températures voisines de plusieurs millions de degrés et de générer d’intenses déluges de rayons X.

La région centrale, siège des collisions entre ondes de pression, est si peu étendue – un millier de fois plus petite que la Nébuleuse Homunculus, que les télescopes au sol et dans l‘espace sont longtemps demeurés incapables de précisément la cartographier. L’équipe a utilisé l’énorme potentiel, en termes de résolution, de l’instrument AMBER  qui équipe le VLTI, afin de sonder, pour la toute première fois, ce turbulent royaume. Une astucieuse combinaison – selon le principe de l’interférométrie – de trois des quatre Télescopes auxiliaires du VLT, a permis d’augmenter d’un facteur dix le pouvoir de résolution que procure une seule Unité Télescopique du VLT, et d’obtenir l’image la plus détaillée à ce jour du système, et d’acquérir des données inattendues concernant sa structure interne.

Source : ESO - VLT