Remarquable dessin d' une éclipse montrant des éjections de masse coronale.

Aurore boréale arctique dans la péninsule de Kola en Russie.
Image : Luba Trifonova / Spaceweather.

Pour l' Epiphanie, il n' y a pas de feu d'artifice sur le Soleil, mais l' apparition d'un trou coronal. Vue en ultra violet.

Le Roi Soleil.

La partie sombre est le trou coronal. Il y a émission de particules dirigées vers l' espace dans un champ magnétique ouvert. image : satellite SDO de la NASA.

 

Vaste trou coronal dans le Soleil. Il crache du vent solaire dans l' espace.


Il n'y avait pas de feux d'artifice sur le soleil pour accueillir la nouvelle année et seulement quelques éruptions de classe C au cours du dernier jour de 2014. Au lieu de cela, le soleil commence 2015 avec un énorme trou coronal près du pôle sud. Cette image, prise le 1er janvier 2015 par l'instrument Atmospheric Imaging Assembly (AIA) sur le Solar Dynamics Observatory ( SDO ) de la NASA, montre le trou coronal comme une région sombre dans le sud. Les trous coronaux sont des régions de la couronne où le champ magnétique se dirige dans l'espace ( champ magnétique ouvert ) plutôt que de former une boucle vers le bas sur la surface ( champ fermé ). Les particules se déplaçant le long de ces champs magnétiques peuvent quitter le soleil plutôt que d'être prises au piège près de la surface. Ces particules piégées peuvent se réchauffer et briller, nous donnant les belles images de l'AIA. Dans les parties de la couronne où les particules quittent le soleil, la lueur est beaucoup gradiée et le trou coronal semble sombre. Les trous coronaux ont d'abord été vus dans les images prises par les astronautes à bord de la station spatiale Skylab de la NASA en 1973 et 1974. Ils peuvent être vus depuis longtemps, bien que la forme exacte change tout le temps. Le trou coronal polaire peut rester visible pendant cinq ans ou plus. Chaque fois qu'un trou coronal tourne par la Terre, nous pouvons mesurer les particules s' écoulant hors du trou comme un flux à grande vitesse, une autre source de la météorologie spatiale. Les particules chargées dans les ceintures de radiation de la Terre sont accélérés lorsque le flux haut débit se heurte à la magnétosphère de la Terre. L'accélération de particules dans la magnétosphère est étudiée avec la mission de la sonde Van Allen de la NASA. AS Solar. Cycle 24 confondu. Le nombre de flammes solaires diminuera chaque jour, mais les trous coronaux fournissent une autre source de données de la météo spatiale qui doit être comprise et prédite. Crédit d'image: NASA / SDO. Texte : Dean Pesnell. Traduction et texte : Christian Talvard.

 

Le Soleil : un vortex !

source : NASA
Illustration de la Voie Lactée.

Des animations étonnantes qui montrent le Soleil comme un vortex !

 http://youtu.be/0jHsq36_NTU

 

http://youtu.be/C4V-ooITrws

 

 De l'auteur des animations :

Information et recherche: http: //www.djsadhu.com/the-helical-mo ...

Télécharger la piste sonore pour un usage personnel: http: //www.djsadhu.com/audio-video/au ...

Notes et commentaires sur cette vidéo


La Voie Lactée

- La Voie Lactée se déplace dans l'espace à environ 600 km / s.
- L'image utilisée pour texturer la Voie Lactée n' est pas une image de la Voie Lactée. Il n'y a pas de photos de l'extérieur de la Voie Lactée.
- Il se pourrait qu'il y aitêt  un trou noir ou un soleil central dans le centre de la Voie Lactée. J' ai utilisé l'image de la texture et la fait briller.
- Une révolution complète autour de la Galaxie prend 226.000.000 d' années. 
- Ne pas confondre le plan galactique avec l'équateur galactique : le Soleil ne "traverse" pas l'équateur galactique parce que le soleil est toujours à l'équateur galactique, par définition.

Cycles de précessions

- Un cycle de précession prend 25920 années.
-  Puis une révolutin prend 226 millions années, cela signifie qu'il ya environ 8692 cycles de précession à une révolution. Dans cette animation il n'y en a que 60.

Échelle et distance

- Le Soleil est 109 fois plus grand que la Terre. Si cette animation était à l'échelle, les planètes seraient invisibles.
- Notre système solaire devrait être des millions de fois plus petit par rapport à la Voie Lactée. Si cette animation était à l'échelle, vous ne pourriez pas voir le système solaire, le Soleil ou l'une des planètes.
- Le logiciel utilisé pour créer cette animation est incapable de travailler avec des tailles et des distances extrêmes.

Son et musique

- La bande sonore est appelé "Enter The Stream" et je ai créé spécifiquement pour cette animation.
Vous pouvez l'écouter sur mon site: http: //www.djsadhu.com/audio-video/dj ...

Plus d'infos & reserach à l'adresse http: //www.djsadhu.com/the-helical-mo ...

30. Oct., 2014

Description

SDO Solar Dynamics Observatory

Pas un jour ne se passe sans que le soleil fasse quelque chose de fascinant.
C'est pourquoi, en février 2010, la NASA a lancé le Solar Dynamcs Observatory, dans le seul bur d'espionner notre étoile massive.
Les instruments à bord du vaisseau spatial suivent dans des domaines différents, des régions intenses et magnétiquement complexes, actives, de la taille de planètes, et pendant leur voyage à travers l'atmosphère du soleil.
Ces régions dynamiques sont la source d'éruptions solaires. 
Et, les éjections de masses solaires sont de puissantes explosions qui peuvent affecter les satellites et perturber les réseaux électriques et de communications sur la Terre.
En observant ces caractéristiques, les scientifiques peuvent mieux prédire l'activité solaire.
( NASA / SDO )

 

Not a day goes by that our sun isn't doing something fascinating. That's why in February 2010, NASA launched the Solar Dynamics Observatory with the sole purpose of spying on our massive star. Instruments aboard the spacecraft track active regions—magnetically complex and intense areas the size of planets—as they travel through the sun's atmosphere. These dynamic regions are sources of solar flares and coronal mass ejections, powerful explosions that can affect spacecraft and disrupt power grids and communications here on Earth. By observing such features, scientists can better predict solar activity. Watch the video to see a time-lapse of two active regions on the sun.

Description

Description

Description

Le bruit du Soleil

Description

Une image impressionante de l'éclipse annulaire du soleil
du 20 mai 2012 par le photographe Cory Poole.